Votre position peut affecter bien plus que votre sommeil.

  1. Sur le dos
    Bien que ce ne soit pas la position la plus populaire – seulement huit pour cent des gens dorment sur le dos – c’est quand même la meilleure. De loin l’option la plus saine pour la plupart des gens, dormir sur le dos permet à votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale de se reposer dans une position neutre. Cela signifie qu’il n’y a pas de pression supplémentaire sur ces zones, donc vous êtes moins susceptible de ressentir de la douleur. Dormir face au plafond est également idéal pour éviter les reflux acides. Assurez-vous simplement d’utiliser un oreiller qui surélève et soutient suffisamment votre tête – vous voulez que votre estomac soit sous votre œsophage pour empêcher la nourriture ou l’acide de remonter dans votre tube digestif.
  2. De votre côté
    Cette position (où le torse et les jambes sont relativement droits) aide aussi à diminuer le reflux acide, et comme votre colonne vertébrale est allongée, elle évite les douleurs au dos et au cou. De plus, vous êtes moins susceptible de ronfler dans cette posture de sommeil, parce qu’elle maintient les voies respiratoires ouvertes. Pour cette raison, c’est aussi le meilleur choix pour les personnes souffrant d’apnée du sommeil. Quinze pour cent des adultes choisissent de dormir sur le côté, mais il y a un inconvénient : cela peut entraîner des rides, car la moitié de votre visage pousse contre un oreiller.
  3. En position fœtale
    Avec 41 % des adultes qui choisissent cette option, c’est la position de sommeil la plus populaire. Une position fœtale lâche (où vous êtes sur le côté, le torse courbé et les genoux fléchis) – en particulier sur le côté gauche – est idéale si vous êtes enceinte. C’est parce qu’il améliore la circulation sanguine dans votre corps et dans le fœtus, et qu’il empêche votre utérus d’appuyer contre votre foie, qui est sur votre côté droit. Cette pose est également bonne pour les ronfleurs. Mais le fait de se reposer dans une position fœtale trop serrée peut restreindre la respiration dans votre diaphragme. De plus, elle peut vous donner un peu mal au matin, surtout si vous souffrez d’arthrite dans les articulations ou le dos. Prévenez ces malheurs en redressant votre corps autant que vous le pouvez, au lieu de rentrer votre menton dans votre poitrine et de soulever vos genoux vers le haut. Vous pouvez également réduire la tension sur vos hanches en plaçant un oreiller entre vos genoux.
  4. Sur l’estomac
    Bien que cela soit bon pour soulager le ronflement, c’est mauvais pour pratiquement tout le reste. Sept pour cent des adultes choisissent cette pose, mais elle peut entraîner des douleurs au dos et au cou, car il est difficile de garder la colonne vertébrale dans une position neutre. De plus, les dormeurs de l’estomac exercent une pression sur leurs muscles et leurs articulations, ce qui peut entraîner des engourdissements, des picotements, des douleurs et une irritation des nerfs. Il est préférable d’essayer de choisir une autre position, mais si vous devez dormir sur le ventre, essayez de vous allonger sur le ventre pour garder les voies respiratoires supérieures ouvertes – au lieu de tourner la tête d’un côté – avec le front appuyé sur un oreiller pour laisser de la place à la respiration.